Angoisse (texte)

photo : Edouard Levé, Angoisse
Cela faisait déjà plusieurs heures que nous roulions sur cette petite départementale. Il faisait nuit. Seuls les phares de la voiture éclairaient la route nous menant vers une destination inconnue. Nous nous étions enfoncés dans la campagne pour trouver un endroit où dormir mais nos recherches n'avaient rien donné. Nous continuions à avancer dans le noir sans trop y croire.

Le silence s'était installé dans la voiture. Je regardais les ombres défiler derrière la fenêtre. Notre vitesse était la même depuis un bon moment et c'est avec surprise que je sentis la voiture ralentir. En levant les yeux je constatais que nous étions en train de nous rabattre sur le bas-côté. J'allais m'informer sur la raison de cet arrêt impromptu lorsque j'aperçus le panneau qui nous faisait face. Eclairé par les phares, il se dressait sur notre chemin, grave, sinistre, imposant son inquiétant message : « Vous entrez dans Angoisse».
Pourquoi un simple mot semblait-il dégager tant de menace? Quelques lettres seulement qui nous barraient la route, qui faisaient naître dans ce petit village une atmosphère trouble et nous figeaient dans un malaise inexplicable. Que faire? Impossible de dépasser l'Angoisse. 

Rédaction : février 2008